Casino

Les jeux d’argent en France fêtent leur 10e anniversaire

cartes et jetons

En 2019, les Français ont dépensé plus de 1,4 milliards d’euros en produit brut sur les sites de jeux d’argent agréés par le gouvernement. En tout, 2,8 millions d’individus ont joué au moins une fois au cours de l’année. Des chiffres qui semblent imposants, mais qui pourtant, selon les experts, sont bien en dessous des prévisions d’il y a 10 ans.

Des attentes bien supérieures à la réalité

Il y a 10 ans, le gouvernement français légalisait les jeux d’argent sur Internet. À l’époque, on prévoyait un véritable el dorado pour cette industrie, mais aujourd’hui force est d’admettre que les résultats obtenus sont loin de ceux espérés. Les paris sportifs, hippiques et poker en ligne ne sont pas parvenus à dépasser les attentes, bien que la pandémie du coronavirus ait définitivement boosté le poker pendant le confinement. On peut découvrir les différents acteurs du milieu et les meilleurs endroits pour jouer sur cet autre site.

En France, les paris sportifs représentent 62 % du marché des jeux d’argent. Le produit brut de ceux-ci dépasse celui des deux autres marchés unis (paris hippiques et poker en ligne). Mais le marché des casinos en ligne se développe sans arrêt à l’international, et globalement, il atteint des sommets qui se rapprochent beaucoup plus de ceux espérer dans l’Hexagone, lors de sa légalisation.

Montée en flèche du poker en ligne pendant la crise COVID-19

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : les sommes pariées en ligne ont triplé sur les tables de poker virtuelles, au cours des semaines de confinement, passant de 5 millions à 15 millions d’euros en moyenne. Cet afflux de nouveaux joueurs a eu pour effet de créer beaucoup de confusion pour les habitués des différents sites, alors que certains d’entre eux suivaient leur instinct au lieu de suivre une stratégie quelconque ; une manière de jouer qui a suffi pour brouiller les cartes lors de nombreuses parties.

Un des leaders du marché (Winamax) a indiqué qu’au cours de cette période, leurs abonnés se sont remis à jouer en grand nombre et qu’ils accueillaient en moyenne plus de 5 000 nouveaux membres par jour, durant le confinement. Pendant ce temps, les paris sportifs s’écroulaient alors que les équipes sportives professionnelles ont toutes été mises à l’arrêt dû à la pandémie internationale. Il faudra donc attendre de voir le retour complet des événements sportifs afin de découvrir si le poker en ligne aura gagné des adeptes de manière permanente en prenant des parts de marché aux paris sportifs, ou s’ils reprendront leur position ferme de leader du marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *